Histoire-guerres-civiles-espagnols-dans-indes-c4f106c9-3e13-4910-80ad-443d10d4ad96
  • Librairie: Librairie Feu Follet (Francia)
  • ILAB-LILA Member
  • Année de parution: 1658
  • Éditeur: Chez Simeon Piget
  • Pages: (30p.) 631pp. (15p.) (17p.) 555pp. (20p.)
  • Thèmes: Histoire
  • Format: in-4 (17x23,5cm)
  • Reliure: relié
  • Lieu d'édition: à Paris

Description

- Chez Simeon Piget, à Paris 1658, in-4 (17x23,5cm), (30p.) 631pp. (15p.) (17p.) 555pp. (20p.), 2 tomes reliés en un volume. - Seconda edizione francese riunire questi due testi di Garcilaso de la Vega è apparso per la prima volta in spagnolo nel 1650. Titolo frontespizio che rappresenta il primo piano lo sbarco delle truppe spagnole negli Stati Uniti e la seconda la popolazione indigena assediata nel cuore di una città fuoco. Nella parte inferiore, uno striscione con la scritta "Quid non mortalia pectora COGIS auri sacra fames", tratto dal dell'Eneide di Virgilio e tradotto da Molière "O la fame maledetta per l'oro, da dove si fa la forza-Point per portare il cuore degli uomini ". Prenota decorata con striscioni e iniziali istoriate. Bound in piena pergamena, dorso piatto decorato la testa di un titolo per la penna quasi cancellata. Un angolo ottuso, frontespizio sapientemente restaurata in imbottitura, pallido bagnare al margine inferiore sulle ultime notebook. famiglia Bookplate Nordkirchen incollato sulla prima contreplat. Ex-dono sul frontespizio la sigla "EHL". figlio illegittimo di un conquistador e una principessa inca, cresciuto in due culture differenti, Garcilaso de la Vega (1539-1616) offre una vista unica della civiltà Inca rifiuto di una visione eurocentrica. Se nel suo Commento reale, pubblicato per la prima volta in Francia nel 1633, de la Vega ha presentato la storia dei governanti Inca, egli propone qui una storia di conflitto con vivaci coloni spagnoli dopo il loro arrivo in Perù. E 'per lui a tradurre lo sconvolgimento causato da queste guerre, sia aborigeni e sia per gli spagnoli. Nel suo discorso al lettore, de la Vega spiega che i governanti Inca erano riusciti a fondare un impero costituito da "la Virtù Morales, la politica, e militare"; l'arrivo dei coloni e l'esecuzione di Atahualpa - dell'ultimo imperatore indipendenti - sconvolge l'ordine stabilito ed è visto come l'espressione di "Ambition" e "avidità" di questi "nuovi Hostes". De la Vega presenta questi eventi come un poema epico, cercando di mostrare al lettore "i vari effetti in questa storia, intrattenere nel paese delle meraviglie, e dove l'autore sta studiando per svolgere il loro ruolo in questa scena principale di quelli che erano i veri attori ". La continuità della sua prima grande opera sulla storia degli Incas, re del Perù, storia delle guerre civili di spagnolo in India offre al lettore un ampio panorama della storia peruviana nei pochi anni successivi alla conquista. Bellissimo esemplare di grande importanza nella storiografia della conquista spagnola del Perù. - [FRENCH VERSION FOLLOWS] Deuxième édition française rassemblant ces deux textes de Garcilaso de la Vega parus pour la première fois en espagnol en 1650. Titre frontispice représentant au premier plan le débarquement de troupes espagnoles sur le territoire américain et au second la population autochtone assiégée au cœur d'une ville incendiée. Dans la partie inférieure, une bannière porte l'inscription « Quid non mortalia pectora cogis auri sacra fames », tirée de l'énéide de Virgile et traduite par Molière par « O exécrable faim de l'or, jusques où ne forces-tu point de se porter le cœur des hommes ». Ouvrage orné de bandeaux et de lettrines historiées. Reliure de l'époque en plein vélin, dos lisse orné en tête d'un titre à la plume presque effacé. Un coin émoussé, page de titre habilement restaurée en marge intérieure, pâle mouillure en marge inférieure sur les derniers cahiers. Ex-libris de la famille de Nordkirchen encollé sur le premier contreplat. Ex-libris manuscrit sur la page de titre aux initiales « E. H. L. ». Enfant naturel d'un conquistador et d'une princesse inca, élevé dans deux cultures différentes, Garcilaso de la Vega (1539-1616) propose une vision unique de la civilisation inca en rejetant une vision euro-centrée. Si dans son Commentaire royal, paru pour la première fois en France en 1633, de la Vega retraçait l'histoire des souverains incas, il propose ici un récit des conflits ayant animé les colons espagnols après leur arrivée au Pérou. Il s'agit pour lui de traduire le bouleversement provoqué par ces guerres intestines, à la fois pour les autochtones et pour les Espagnols. Dans son adresse au lecteur, de la Vega explique en effet que les souverains incas étaient parvenus à fonder un empire où régnaient « les Vertus Morales, Politiques, & Militaires » ; l'arrivée des colons et l'exécution d'Atahualpa - dernier empereur indépendant - bouleverse l'ordre établi et sont vues comme l'expression de « L'Ambition » et de « l'Avarice » de ces « nouveaux Hostes ». De la Vega présente ces événements sous la forme d'une véritable épopée, cherchant à montrer au lecteur « les divers effets dans cette Histoire, divertissante à merveilles, & où l'Autheur s'étudie de faire jouer leur rôle en cette Scène aux principaux de ceux qui en furent les véritables Acteurs ». Continuité de son premier ouvrage majeur sur L'Histoire des Incas, roys du Peru, l'Histoire des guerres civiles des espagnols dans les Indes offre au lecteur un vaste panorama de l'histoire péruvienne dans les quelques années ayant suivi la conquête. Bel exemplaire de cette œuvre d'une importance majeure dans l'historiographie de la conquête espagnole au Pérou.

Frais de port

Frais de port pour livraisons en Italia

  • Livraison suivie 16
  • Courrier 25
  • Si cet article est lourd ou hors format, le libraire vous informera des frais supplémentaires.
    Droits de douane: Si votre commande est contrôlée à la douane, la livraison peut être retardée. Vous dédouanerez votre commande sous réserve du paiement des droits de douane, si nécessaire.